Refroidissement : que choisir entre la ventilation et le watercooling pour son ordinateur ?

Le refroidissement de l’ordinateur garantit sa performance. À plein régime, des sources de chaleur sont présentes sur les composants informatiques tels que le processeur et la carte graphique. Sans un système de gestion de température adéquat, une surchauffe de l’appareil informatique peut avoir lieu en cours de son utilisation. Une surchauffe peut entrainer une baisse de la performance de l’appareil et une panne définitive dans le cas extrême. Cependant, le choix dépend de l’attente de chaque utilisateur. En effet, d’après les avis des experts en informatiques, le fonctionnement des deux systèmes de refroidissement est différent.

L’aircooling ou la ventilation 

Le système de ventilation équipe la majorité des ordinateurs présents sur le marché. L’aircooling fonctionne à base de deux-pièces inséparables qui sont le radiateur et le ventilateur. La combinaison de ces deux composants s’appelle refroidissement passif. Les notes attribuées par les utilisateurs aux ordinateurs à ventilation sont généralement assez faibles par rapport à ceux refroidis par liquide. L’efficacité de ce système de refroidissement est très variable en fonction des matériaux qui équipent l’ordinateur. En effet, la bonne gestion de la température dépend des types de composants utilisés par le constructeur comme l’aluminium qui est de bon marché et le cuivre qui est un bon conducteur, mais plus onéreux à la production. Du côté ventilateur, les ordinateurs équipés d’un 120mm sont conseillés si l’utilisateur opte pour l’aircooling.

Le watercooling 

Le système de refroidissement liquide ou par eau reprend les mêmes principes de gestion de chaleur présente sur d’autres machines. Le liquide joue un rôle de transporteur de chaleur dans ce mécanisme de refroidissement. Pour un ordinateur, le terme utilisé est le fluide caloporteur. Il s’agit d’un fluide qui sert de refroidisseur pour tous les composants dégageant de la chaleur. Le fluide caloporteur refroidit le processeur qui est élément qui se réchauffe facilement, mais également la carte graphique. Le mécanisme de watercooling est composé d’un bloc à eau équipé d’un tuyau pour la récupération du liquide, d’un radiateur qui refroidit l’eau depuis le waterblock, d’une pompe qui fait circuler le fluide dans le circuit et d’un réservoir qui stocke la quantité correcte de liquide.

Lequel choisir ?

Watercooling ou Aircooling, l’efficacité est toujours au rendez-vous. Côté simplicité et pour les utilisations basiques sur un ordinateur, l’aircooling s’avère être très pratique compte tenu de sa simplicité. Cependant, un ordinateur refroidi par air n’a pas vocation à tourner pendant de longues heures, mais moins cher à l’achat. Pour les professionnels et ceux qui effectuent des tâches sollicitant au maximum le processeur de l’ordinateur, le refroidissement liquide est conseillé. Ce dernier peut être plus cher à l’acquisition, mais reste très rentable et performant lors de son utilisation. Le choix varie ainsi en fonction du profil de l’utilisateur de l’ordinateur, particulier ou professionnel. 

Quels sont les bénéfices du double écran d’ordinateur ?
Comment ajouter son ordinateur personnel à un réseau professionnel ?